Infos pratiques

Loi Pinel : tout ce qu’il faut savoir sur l’investissement locatif

Aujourd’hui, de plus en plus de ménages investissent dans l’immobilier locatif. Parmi les dispositifs existants, il y a le Pinel. Que faut-il savoir sur ce dispositif de défiscalisation ? Quels sont ses avantages ?

défiscalisation_immobilière

Principe du dispositif Pinel

Comme tous les dispositifs de défiscalisation, le Pinel consiste à faire investir un contribuable dans un bien immobilier neuf, destiné à une location réglementée. En contrepartie, l’investisseur en question va bénéficier d’une réduction d’impôts.

Il faut savoir alors que le dispositif Pinel permet de bénéficier d’avantages fiscaux, mais aussi de se constituer des compléments de revenus, ainsi qu’un patrimoine pour le futur.

Les avantages fiscaux dépendent de la durée de votre engagement

Pour bénéficier des avantages fiscaux avec la loi Pinel, vous devez engager votre bien immobilier à la location réglementée sur une durée minimale de 6 ans. Bien évidemment, ces avantages augmentent proportionnellement à la durée d’investissement.

Par exemple, vous avez droit à une réduction d’impôt à hauteur de 12 % sur le prix du bien immobilier, si vous vous engagez sur 6 ans. Si votre engagement est de 9 ans, vous pourrez prétendre à une réduction d’impôts de 18 %. Mais vous pourrez accéder à une réduction de 21 % si vous vous engagez pour une durée de 9 ans.

Provence-Alpes-Côte_d'Azur

Les biens immobiliers et les zones concernées par le Pinel

Pour pouvoir prétendre au dispositif Pinel, vous devez opter pour un bien immobilier neuf, en passant par un constructeur ou un promoteur immobilier.

Sont également concernés les biens immobiliers en VEFA, les logements anciens qui ont été rénovés et qui sont désormais assimilés à des logements neufs.

Les zones concernées par le dispositif Pinel sont celles où la crise du logement est à son comble. Sont concernées, les villes comptant plus de 50 000 habitants (zone B2), les agglomérations de plus de 250 000 habitants et la grande couronne d’Île-de-France (zone B1), les grandes agglomérations de Marseille, Lille, Lyon, Montpellier, le Genevois français, la Côte d’Azur, la banlieue de Paris et autres (environ 650 villes en Zone A), sans oublier Paris et sa proche banlieue (Zone A).

Montpellier

Où investir, idéalement ?

Quand on veut se lancer dans un investissement locatif, il faut toujours garder à l’esprit que la rentabilité de l’opération n’est pas une option, c’est une nécessité. Pensez alors à choisir une ville qui a un potentiel important, pour éviter que votre investissement soit un fiasco total, comme c’est arrivé à certains ménages dans le passé.

Sachez alors que les villes les plus intéressantes pour investir dans le dispositif Pinel sont Montpellier, Nantes et Rennes. Au-delà de ce trio de tête, vous pourrez aussi vous tourner sur Toulouse, Nice, Angers, Tours, Bordeaux, Lyon ou encore Marseille.