L’immobilier neuf

Pour préparer correctement son projet de construction dans l’immobilier neuf, il est nécessaire d’en connaître les rouages. Nous allons expliquer ci-dessous en quoi investir dans l’immobilier neuf comporte beaucoup d’avantages et nous nous intéresserons ensuite aux subtilités à détecter avant de se lancer.

L’immobilier neuf

Dans un premier temps, nous nous pencherons sur les défiscalisations applicables aux logements neufs qui peuvent être un réel avantage pour l’investisseur :

La loi Scellier :
Loi de Robien/Borloo :
Dispositif Bouvard :
Loi Demessine ZRR :
Loi Girardin pour les DOM-TOM :
Résidence de service « Séniors » :

Ensuite, penchons nous sur la garantie décennale. Cette garantie précise que tout constructeur est responsable de plein droit et pendant 10 ans des désordres intervenant sur le lieu du chantier. Les intervenants doivent alors souscrire une assurance en cas de dommage appelée « garantie décennale ». Cette garantie est à différencier de l’assurance « dommages-ouvrages » souscrite par l’investisseur et souvent proposée dans les contrats de constructeurs de maisons individuelles. Elle permet en cas de dommages de rembourser les frais sans attendre la décision des experts.

L’immobilier neuf

Il est aussi important de s’intéresser à l’actualité du permis de construire. En effet, des modifications sont intervenues : simplification des procédures (seulement trois types de permis), délais plus courts (1mois pour les déclarations, 2 mois pour le permis) et remise d’une liste des pièces à fournir.

Enfin, attention à l’achat sur plan qui peut réserver des surprises et doit comporter trois étapes : le contrat de réservation, le contrat de vente définitif, la livraison. Précisons qu’il est nécessaire que le prix de l’acquisition d’échelonne le long de la durée de la construction avec 95% lors de l’achèvement de l’immeuble et un solde versé en totalité lors de la remise des clés.

Publier un commentaire