Les taux immobiliers

Lors de la souscription à un prêt ou un crédit immobilier, il est proposé de choisir entre un taux immobilier fixe et un taux révisable. Il faut ainsi choisir entre la sécurité amenée par le taux fixe et l’économie potentiellement réalisée grâce au taux révisable.

Les taux immobiliers

Dans un premier temps, intéressons nous aux caractéristiques du taux de crédit immobilier révisable ou variable. Ils représentent aujourd’hui environ un tiers des prêts accordés en France ce qui s’explique essentiellement par quatre raisons :

Taux initial inférieur à celui du taux fixe.
Politique monétaire rigoriste européenne afin de juguler l’inflation et réduire dettes et déficits.
La mise au point de système de taux révisables sécurisés : le prêt révisable capé et les échéances plafonnées en cas de hausse des taux d’intérêt.
La possibilité de bénéficier des baisses de taux.

Le danger majeur du taux révisable concerne l’augmentation éventuelle du taux d’intérêt appliqué suite à une hausse de l’indice de référence. Ce dernier souvent intitulé Euribor peut baisser ou monter. Une fois cet indice fixé, le taux immobilier résultera de l’addition de l’indice de référence et de la marge du prêteur prévue pour couvrir le risque de non-paiement notamment. Son montant peut varier entre 3% et -1% en fonction du dossier et de l’emprunteur.

En général, les taux immobiliers variables possèdent une option afin de passer à un taux fixe.

Voyons à présent les deux types de prêts immobilier à taux révisable :

Capé : le taux du prêt est assorti d’un plafond de 1 à 2%
Non capé et à échéances plafonnées : le plafond porte sur le montant des échéances et non sur le taux du prêt qui peut varier sans limites avec possibilité d’augmenter la durée du remboursement.
Non capé et échéances non plafonnées : en cas de hausse ou de baisse de l’indice de référence soit les échéances augmenteront, soit la durée du prêt s’allongera.
Révisable à double indexation : Le taux du prêt est révisable en fonction d’un indice déterminé et la mensualité est fixée sur l’indice INSEE des prix. Il y a variation des mensualités et de la durée du prêt.

Les taux immobiliers

Les prévisions d’évolution des taux de crédit et de prêt immobilier sont les suivantes :

Les taux à long terme sont influencés par les prévisions d’inflation des prochaines années, le niveau économique très faible en ce moment et la volatilité des marchés financiers.
Les taux à court terme ont fortement baissé en 2009 mais pourraient remonter au cours de l’année 2010.

Ainsi, les taux à long terme actuellement très bas pourraient remonter légèrement lors de cette année. En effet, les taux d’intérêt des crédits immobiliers ont baissé de façon historique de un point/an. Il est donc conseillé de profiter des conditions avantageuses pour souscrire à un taux à long terme en ce début d’année 2010, pour un prêt de 25 ans il est possible d’obtenir avec un bon dossier un taux fixe de 3,65%.

Publier un commentaire