Faut-il acheter du neuf ou de l’ancien ?

Les paramètres à tenir en compte dans le cadre d’un investissement immobilier

Dans bien des cas, ceux-là qui veulent investir dans l’immobilier ont du mal à maîtriser ce secteur. Il s’agit, en effet, d’un secteur complexe où toute option doit être faite de manière réfléchie. Cela est d’ailleurs nécessaire lorsqu’on ne veut pas, par suite, être victime de surprises désagréables. Ainsi, dés lors que vous envisagez d’acheter une maison ou un appartement, l’une de vos premières préoccupations doit être la source de votre financement.

Faut-il acheter du neuf ou de l'ancien ?
Plus exactement, par quels moyens allez vous financer l’achat de votre maison ou de votre appartement ? Par rapport à cette question, plusieurs options sont possibles. Vous avez en premier lieu la possibilité de financer votre projet immobilier par fonds propres ou par crédit. Si vous optez pour le financement par crédit, vous devez aussi vous demander si vous devez choisir un taux fixe ou un taux variable. Vous aurez ainsi besoin de l’aide d’un courtier en crédit immobilier. Bref, il y plusieurs questions à se poser dans le cadre d’un investissement immobilier. Cependant, celle qui doit vous préoccuper le plus est de savoir si vous devez acheter ancien ou neuf ?

Quelle option faire en cas d’achat d’une maison ou d’un appartement

La question de savoir s’il faut acheter neuf ou ancien dépend tout d’abord des aspirations de l’investisseur immobilier car chacune des ces options présente aussi bien des avantages que des inconvénients.

Faut-il acheter du neuf ou de l'ancien ?
Pour ce qui est de l’achat ancien par exemple, il permet certes de s’offrir une maison ou un appartement à moindre coût mais, il vous oblige aussi à procéder à certaines réparations coûteuses. Pour ce qui est de l’achat neuf, il est certes plus cher mais, il a des avantages considérables. D’une part, il permet de bénéficier d’avantages fiscaux et d’autres part, il permet de vous prémunir des réparations à court terme grâce à la garantie décennale.

Publier un commentaire