A la une

Tout savoir sur les cafards et comment les éviter

Les cafards également connus sous le nom de blatte sont des nuisibles rapides et nocturnes. On les retrouve dans tous les milieux que ce soit en ville ou à la campagne.

Leur invasion est très fréquente surtout lorsqu’ils sont attirés par différentes sources d’alimentation. Comment les reconnaître et éviter une invasion ? Nous vous donnons toutes les réponses nécessaires face à ces nuisibles qui peuvent facilement se cacher chez vous.

Les caractéristiques des cafards

cafards : comment les éviter

Le cafard est un insecte omnivore d’une couleur marron foncé ou claire selon sa variété. La blatte est petite et mesure environ 10 cm pour les plus grandes. Les blattes se reconnaissent facilement grâce à leurs antennes fines et longues. Leurs ailes sont aussi un bon moyen de les reconnaître car ils leurs permettent de se déplacer en volant. Leurs pattes sont au nombre de 6 dont certains plus long que les autres. Grâce à leurs six pattes, les blattes se déplacent plutôt au sol et peuvent se déplacer à une grande vitesse.

Les cafards sont reconnus pour vivre en colonie. Ces derniers peuvent être de la même espèce ou non en fonction des situations. Elles n’ont également aucune hiérarchie et vivent donc de manière libre. Les blattes communiquent entre elles à l’aide de propagation de phéromones. Mais en plus de leur permettre de faire passer des messages, cela entraîne également une reproduction prononcée. Une famille de cafard peut investir la maison en un rien de temps.

Le mode de vie des cafards

Le cafard est un nuisible plutôt nocturne dont la capacité de vie est prolongée grâce à sa facilité de de cacher dans les conduits. En effet, il peut élire domicile n’importe d’où leur possibilité à passer inaperçu dans certaines situations. Toutefois, il a été remarqué qu’ils sont bien plus à l’aise dans les endroits chaleureux, humides et où il est possible de trouver des matières organiques. Cela inclut par exemple la cuisine et la salle de bains où ils peuvent profiter d’une source de chaleur.

Les meubles font également parties de leurs endroits de prédilection car ils présentent une grande quantité de matières organiques pour la plupart. Plutôt en bois, ces endroits sont facilement attaqués par les cafards. Enfin, il faut savoir que ce type de nuisible est aussi très attirés par les structures de la maison.

Cela inclut notamment les murs, les plafonniers et autres recoins qui peuvent leur servir à pondre leurs œufs ou à créer une sorte d’habitation. Leur invasion se fait très rapidement et sans que l’on s’en rende toujours compte. En effet, la présence d’un seul cafard peut parfois être le signe d’une invasion importante dans des parties de la maison que l’on ne remarque pas.

cafards

Que faire en cas d’une invasion de cafards ?

Les cafards sont réputés pour leur capacité à se cacher. Et comme ils ont l’habitude et la capacité de le faire dans tous les recoins de la maison, il est parfois très difficile de reconnaître leur présence. Néanmoins, quelques signes ne trompent pas surtout que ces derniers sont plus actifs pendant la nuit que durant la journée.

En dehors de cela, certains éléments peuvent confirmer les soupçons en cas d’invasion. Cela inclut par exemple la présence de cafard mort ou vivant au sein d’une demeure. Que ce soit dans la cuisine ou tout autre espace, il est possible d’en rencontrer durant la nuit. Plus ils sont actifs pendant la journée, plus l’invasion doit être importante.

Hormis leurs corps qui sont facile à détecter, la présence de poches d’œufs et de reste de cocons est également un signe alarmant. Cela indique la présence d’un nid important, c’est pourquoi une extermination doit se faire au plus vite.

Dans le cas où aucun cafard ou autres éléments n’a été remarqué, il est possible de les reconnaître suite à une mauvaise odeur permanente. Cela est dû aux phéromones qu’elles dégagent et qui laissent une odeur désagréable dans la maison. Et comme pour tout autre nuisible, les dégâts au niveau des denrées alimentaires et des structures devraient aussi mettre la puce à l’oreille des occupants de la maison.

Les dangers suite à une invasion

Les blattes sont inoffensives mais peuvent quand même présenter des risques pour la santé des personnes qui habitent dans la maison qu’ils occupent. Cela est dû à l’odeur désagréable qu’ils dégagent. Ces derniers entraînent souvent des allergies que ce soit de style cutané ou respiratoire en fonction de chacun.

Il en est de même pour leurs excréments qui sont parfois sources de champignons, parasites et différents virus et bactéries. Dans le cas où les excréments des cafards et blattes se trouvent en contact avec notre alimentation, cela peut entraîner toutes sortes de maladies dont les gastroentérites, les diarrhées et autres. En Chine, les cafards servent à traiter les déchets alimentaires, dans ce cas spécifique, ils ne sont pas considérés comme des nuisibles.

blattes

Comment les éliminer et éviter leur prolifération dans la maison ?

La lutte contre les cafards doit se faire le plus tôt possible dès qu’il y a un doute d’invasion. Afin d’éviter leur intrusion dans la maison, il est déjà conseillé de les faire fuir à l’aide de la lumière et en évitant les sources d’humidité. Trouver une entreprise de lutte contre les cafards, sur France Cafards. Il s’agit d’un annuaire des entreprises spécialisées dans l’hygiène.

La meilleure option est donc de bouches les petites brèches de la maison que ce soit au niveau des canalisations, des tuyaux, des murs ou des plinthes par exemple. Une fois qu’elles sont à l’intérieur, leur extermination est plus difficile. Dans certaines situations, il est notamment possible d’utiliser des produits industriels tels que des boîtes gel appât ou des aérosols destinés à cet effet. En cas d’invasion trop importante, il est parfois préférable de faire appel à un professionnel dans le domaine.

Ce dernier dispose à la fois des produits et des techniques les plus appropriées afin d’éliminer les intrusions de ce genre. Une fois les intrus éliminés de leur cachette, ces derniers peuvent même apporter une idée afin de se prémunir d’une autre invasion. Sans être trop coûteuse, ce genre de démarche est la plus conseillée étant donné que la présence d’un cafard est souvent signe d’une meute entière derrière les murs ou dans un meuble de la maison par exemple. Attention également à la présence de rats dans votre maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *